Arnaques aux petites annonces

Alerte : C’est la saison des arnaque aux petites annonces

Les périodes de vacances ou de fêtes de fin d’année qui approchent sont l’occasion pour beaucoup d’entre nous d’échanger sur des sites de petites annonces, parce qu’on veut réserver une location, se faire un cadeau peu onéreux ou revendre un cadeau reçu en double, ou encore combler la solitude par des échanges.

C’est aussi l’occasion pour les escrocs de profiter d’un nombre toujours croissant de victimes potentielles, des personnes vulnérables, crédules ou naïves malgré elles attirées par les bonnes affaires, intéressées par une rencontre amoureuse… en tous cas disposées à tomber dans leurs filets. En effet, la personne qui publie une petite annonce ou qui parcourt les petites annonces est une cible de choix : elle a envie de rentrer en relation avec la personne qui lui propose un échange, une transaction, elle laisse parfois tomber quelques barrières et ne va pas toujours se méfier.

Ainsi, la petite annonce est un modes courant de mise en relation de l’escroc avec sa victime. Et les scénarios peuvent être très variés, mais dans tous les cas il s’agira de vider les poches de la victime.

Quelqu’un donne ou vend pour une somme dérisoire un objet, un animal etc.

Mise à part le risque que la chose a été initialement volée, la méthode la plus répandue actuellement consiste à faire croire à la nécessité de payer des frais supplémentaires : frais de douane ou bien frais liés à un paiement à l’international, frais de transport, frais financiers… et le moyen de paiement est toujours un peu différent de vos modes de paiement habituels : cartes prépayées ou transferts d’argent liquide (via Western Union par exemple). Ainsi, l’escroc va vous expliquer que pour utiliser Paypal (ou un autre système de paiement électronique), il est nécessaire de l’activer par le versement d’une somme qui restera sur votre compte et ce grâce à des cartes bancaires prépayées. Comme par hasard, quelques temps après cet échange, la victime reçoit un courrier électronique semblant provenir de Paypal et lui demandant de fournir les références des cartes prépayées sur un site Web qui ressemble à s’y méprendre à celui de Payal. C’est évidemment l’escroc qui est derrière…

Vous achetez un bien ou réservez une location

Les astuces pour vous piéger sont nombreuses mais reviennent toujours à vous attirer avec une offre alléchante, soit limitée dans le temps soit qui intéresse beaucoup d’autres personnes (pour vous obliger à réagir vite et à ne pas avoir le recul nécessaire pour réfléchir aux circonstances). L’émotion qui sera déclenchée en vous et le grand intérêt que vous porterez à l’offre oeuvreront pour l’escroc pour mieux vous ferrer et vous piéger. Ces circonstances vous feront tout naturellement tomber les barrières et envoyer une somme d’argent. Pour couconner le tout, si les sommes versées le sont par des moyens de paiement favorisant l’anonymat ou l’usurpation d’identité tels que Paypal, Wester Union, Mandat Cash, les chances de remonter jusqu’à l’escroc sont quasiment inexistante sans des enquêtes poussées dans les réseaux de cybercriminels situés souvent à l’étranger (Niger, Nigéria, Côte d’Ivoire…).

Conseils pour ne pas se faire piéger

  1. Méfiez-vous des offres alléchantes. Prenez votre temps, n’agissez jamais dans l’urgence
  2. N’envoyez jamais vos coordonnées de cartes bancaires ou vos coupons de cartes prépayées par courrier électronique
  3. N’expédiez jamais un colis avant que l’argent soit bien viré dans votre compte bancaire ou disponible sur votre compte de paiement électronique (comme Paypal)
  4. Vérifiez vous même, sur votre compte bancaire ou votre compte paypal, la présence effective des sommes versées.
  5. Soyez vigilants avec les demandes provenant de l’étranger, notamment quand vous ne disposez que d’un contact par courrier électronique (et faites bien attention, certains escrocs situés en étranger utilisent des numéros de téléphone mobile français)
  6. Recherchez le courrier électronique de votre interlocuteur sur un moteur de recherches pour vérifier son identité (ou qu’il n’est pas déjà connu comme ayant escroqué d’autres personnes)
  7. Quand vous publiez une petite annonce, masquez les informations qui pourraient être utilisées pour usurper votre identité

Si malheureusement vous vous êtes déjà fait(e) piéger

  • Si vous êtes victime d’une ou plusieurs de ces arnaque, il est important d’avertir dans un premier temps le gestionnaire du site Internet ayant affiché ou relayé l’annonce pour qu’elle soit retirée de toute urgence.
  • Ensuite, vous pouvez signaler ces escroqueries sur la plateforme PHAROS (plateforme d’harmonisation, d’analyse, de recoupement et d’orientation des signalements), accessible sur le site http://www.internet-signalement.gouv.fr.
    Cette plateforme, gérée par la police nationale et la gendarmerie nationale, permet notamment de signaler les sites internet dont le contenu est illicite.
    Pour s’informer sur les escroqueries ou pour signaler un site internet ou un courriel d’escroqueries, vous pouvez contacter INFO ESCROQUERIES au 0811 02 02 17 (prix d’un appel local depuis un poste fixe, ajouter 0,06€/minute depuis un téléphone mobile), du lundi au vendredi de 9h à 18h.
  • Puis, portez plainte au commissariat. C’est la seule manière permettant la saisie d’un juge, de diligenter une enquête et éventuellement autorisant Europol ou Interpol d’agor si l’arnaqueur est à l’extérieur de la France ou à l’extérieur de l’Europe.
  • Si votre interlocuteur Policier ou Gendarme cherche à vous dissuader de déposer plainte, notamment en raison de l’absence ou l’insuffisance de preuves, demandez leur qu’ils vous en l’indiquent par écrit. En effet, très souvent, sans preuve, les officiers de Police Judiciaire ne souhaitent pas prendre des plaintes. N’hésitez pas à leur expliquer que vous souhaitez justement déposer plainte pour que l’enquêteur puisse accéder aux preuves auxquelles les simples citoyens n’ont pas accès (interroger les opérateurs ou les fournisseurs de services Internet, retrouver les origines des connexions, récolter de nouvelles preuves) et ainsi leur permettre de remonter jusqu’à l’auteur.
  • En cas de difficulté pour déposer plainte, n’hésitez pas à écrire au procureur de la république dont dépend ce professionnel de la force publique en précisant bien son nom et les raisons qu’il a évoqué pour refuser de prendre votre plainte. Vous pouvez bien évidemment également vous rapprocher d’un avocat. Si vous disposez d’une protection juridique (faisant souvent partie des contrats d’assurance habitation), de nombreux frais de justice pourraient bien être pris en charge par votre assurance.
  • Alertez votre banque et faites immédiatement opposition sur votre carte bancaire lorsque vous découvrez le piège. Après cela, surveillez votre compte pendant quelques jours. Si un prélèvement frauduleurs apparaît sur votre relevé, une assurance fait partie de l’abonnement à votre CB. Elle couvrira les cas d’arnaques que vous aurez réglé par votre CB et seulement par votre CB.
  • Si vous avez le moindre doute concernant l’expéditeur d’un message, ne donnez pas suite avant de vous être renseigné, notamment sur le site vers lequel vous êtes dirigé.

Sources
Denis JACOPINI
Arnaques aux petites annonces
Arnaque au BonCoin


Les conseils de notre Expert Denis JACOPINI :

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bandeau_denis-jacopini_l740.jpg

Depuis 2012, je mets en garde les utilisateurs sous forme de séminaires ou de formations ou de démonstrations.

Rien ne vaut une bonne sensibilisation pour être armé contre ces pirates Informatiques.

Depuis plusieurs années, Denis JACOPINI, Expert Informatique spécialisé en Cybercriminalité et en Protection des Données nous prouve que le fait que « Les Pirates informatiques ont toujours un coup d’avance » est complètement FAUX.

La quasi totalité des pirates informatiques ne font que reproduire bêtement les astuces ou les techniques mis au point par leurs aînés. Ainsi, le fait de connaître les techniques utilisées par les pirates informatiques entraîne dans nos comportement plus de prudence et une meilleure anticipation. Détecter les signes d’une arnaques, d’une escroquerie ou tout simplement connaître les environnement favorisant un piratage avant même qu’il se produise nous permet tout simplement les éviter.

Vous souhaitez apprendre à détecter les arnaques et les piratages pour être mieux protégé ?
consultez notre site Internert dédié à l’apprentissage et aux formations.

Vous avez aussi la possibilité d’acquérir l’ouvrage écrit par notre Expert disponible sur Amazon, la FNAC etc.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est livre_cyberarnaques_plon1.jpg

Vous souhaitez signaler ? | Comment retrouver des escrocs ? | Comment vous faire dédommager ?

Notre métier en RGPD et en CYBER : Auditer, Expertiser, Accompagner, Former et Informer
EXPERTISES VOTES ELECTRONIQUES : Expertise de systèmes de vote électronique et d'élections par InternetMISE EN CONFORMITÉ RGPD & CYBER : Accompagnement de votre établissement à la démarche de mise en conformité avec le RGPD et en CYBERSÉCURITÉSPYDETECTION : Détection de logiciels espions dans les smartphones et les équipements numériquesFORMATIONS & SEMINAIRES RGPD & CYBERARNAQUES & PIRATAGES : Restez informé sur les techniques utilisées par les pirates informatiques

ARNAQUES & PIRATAGES un service offert par LE NET EXPERT
Expertises NumériquesRecherche de logiciels EspionsFormations
Mise en conformité RGPD Expertises d’Élections par Internet

Les informations figurant dans ce site Internet sont données à titre d’exemple et ne représentent en rien un contenu exhaustif et une incitation à l’utilisation des techniques abordées. Il n’a pour seul but de sensibilier de manière préventive les lecteurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.