SPIE confirme avoir été frappé par le cryptovirus Nefilim

Le groupe français spécialisé dans les domaines de l’énergie et des communications, indique que la détonation du rançongiciel est survenue dans la nuit du 13 au 14 juillet. Selon lui, « certains serveurs Windows » ont été affectés. Les assaillants commencent à diffuser des données dérobées à cette occasion.

Ransomware : SPIE confirme avoir été frappé par Nefilim

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.