Le fournisseur informatique de neuf établissements du groupement hospitalier de Dordogne victime d’une attaque

Le fournisseur informatique de neuf établissements du groupement hospitalier de Dordogne a subi une attaque par rançongiciel sur ses serveurs.

En conséquence, les systèmes informatiques du groupement hospitalier ont été immédiatement coupés de ceux du fournisseur.

Néanmoins, selon France 3, quatre ordinateurs du centre hospitalier de Périgueux et deux du centre Lanmary avaient déjà été contaminés.

Les serveurs de sauvegarde du groupement hospitalier ont également été désactivés afin d’en protéger les données.

L’outil principal des services de soins a été stoppé durant trois heures, le temps de détecter et de supprimer le maliciel présent, mais encore non activé.

Aucune des entités impactées n’a publié de communiqué à ce sujet.


Sources : France 3 Nouvelle-AquitaineSud Ouest

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.