Conférence en ligne gratuite : « Une fraude bancaire toutes les 4 secondes* : et si demain, c’était vous la victime ? »

En France, toutes les 4 secondes, une personne est victime d’une fraude bancaire*. Mails et SMS frauduleux, fausses applications, usurpation d’identité, spoofing**, appels téléphoniques pour vous inciter à valider de fausses transactions.… vous êtes devenu(e) la nouvelle cible des cybercriminels. 

Conférence en ligne : « Une fraude bancaire toutes les 4 secondes* : et si demain, c’était vous la victime ? » – Assistance aux victimes de cybermalveillance

Au-delà de ce chiffre impressionnant, il est important d’être conscient de ces phénomènes et d’adopter les bons réflexes. 

Comment s’y préparer et éviter de tomber dans ces pièges ? 

Que faire lorsque l’on est victime d’une fraude bancaire ? 

Qui appeler ? 

Quels sont les organismes qui vont vous accompagner ? 

Quels sont vos recours ? 

Quels sont vos droits et obligations ? 

Quelles sont les techniques de manipulation des cybercriminels ? Comment les appréhender ? 

Pour répondre à ces questions, trois experts se réunissent le 24 janvier lors d’une table ronde en visioconférence à 18H. Nos experts répondront ensuite à vos questions.

S’INSCRIRE POUR ASSISTER À LA CONFÉRENCE EN LIGNE

*selon Raphaël Bartlomé, Responsable du Service Juridique de UFC-Que Choisir
**Le spoofing est une technique malveillante d’usurpation d’un élément d’identité électronique telles qu’une adresse mail, un numéro de téléphone ou même une adresse IP… dans le but d’abuser la victime.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.